Le partage de liens pour améliorer son référencement naturel en Martinique : la pratique du netlinking

Pour améliorer son positionnement sur la SERP, il existe un ensemble de pratiques de référencement possible : le SEO et le SEA. Parmi les techniques du référencement naturel, on retrouve le SEO on-page et le SEO off-page. L’un joue sur le contenu textuel et le codage de la page quand l’autre joue sur des facteurs externes, dont le netlinking. Ce dernier témoigne de la popularité d’un site. Cette popularité est prise en compte dans l’algorithme Google pour le classement des pages sur la SERP. C’est quoi plus précisément le netlinking, aussi appelé link building ou linking externe ? C’est développer sa popularité, en multipliant les backlinks. C’est quoi un backlink ? Comment développer une stratégie de netlinking ? Et quels sont les avantages ? Votre agence web en Martinique, BPM-AD, vous en dit plus sur cette technique de référencement naturel !

Le netlinking : un outil de référencement naturel impliquant la création de backlinks

C’est quoi un backlink dans une stratégie de netlinking ? Littéralement, c’est un “lien retour”. Autrement dit, un lien externe qui se trouve sur un site internet externe au vôtre. On appelle ces acteurs des domaines référents. Il est cependant essentiel de comprendre que tout backlink n’est pas bon à prendre. Pour que ce lien soit efficace pour le SEO, il faut : 

  • Être en accord avec votre thématique : le lien externe doit se retrouver uniquement sur des pages aux secteurs d’activités similaires ou connexes à la page partagée. 
  • Le domaine référent doit être indexé : il doit apparaître dans les moteurs de recherche.
  • Le lien externe doit être positionné stratégiquement : on évite de mettre un backlink dans un footer, car il sera considéré comme un parasite par l’algorithme Google.
  • Il faut varier les noms de domaines partageant le lien : il vaut en effet mieux avoir un grand nombre de partenaires qu’un partenaire qui partage plusieurs fois votre lien.
  • L’efficacité du SEO dépend aussi de la popularité du domaine référent qui a partagé votre lien. Plus il est populaire, plus il est considéré comme crédible aux yeux de l’algorithme et plus cela donne de crédit à votre site internet. 
  • Le texte lié à l’ancre du lien doit absolument décrire le contenu de la page à laquelle il est lié. On évite les mots vides et on privilégie les mots-clés et pertinents !

C’est quoi Google Pingouin ?

Avez-vous déjà entendu parler de Google Penguin ou Google Pingouin ? Sachez que cet acteur est essentiel dans l’établissement d’une stratégie de référencement. En effet, Google Pingouin a pour objectif de traquer les méthodes de référencement crapuleuses, plus communément appelées le Black Hat SEO. Par exemple, le fait d’écrire un ensemble de mots-clés sans faire de phrases et de choisir la couleur du texte identique au fond de la page. Et ce, afin de caler un maximum de mots-clés sans que l’internaute ne les voie. Cela implique donc un non-respect des consignes de Google. Google Pingouin, qui a été créé en 2012, répond à ces méthodes en pénalisant le référencement de la page utilisant ces pratiques abusives. Autrement dit, le positionnement des pages sur la SERP va drastiquement se dégrader, voire être désindexé. Le référencement abusif comprend le bourrage de mots-clés, d’ancres de liens ou de backlinks superficiels.

Netlinking et créations de liens à éviter : les liens superficiels

Comme expliqué précédemment, il existe des méthodes abusives de référencement, appelées Black Hat SEO. Ces méthodes s’opposent au White Hat SEO, qui respecte les règles fixées par Google pour référencer un site internet naturellement. Quelles sont les deux principales techniques de netlinking déconseillées, nommées “liens superficiels” ? 

  • Acheter des backlinks : le netlinking fait partie du référencement naturel. Il faut pour cela utiliser des pratiques naturelles, dont l’achat ne fait pas partie.
  • L’échange de bons procédés : échanger des backlinks en masse avec toujours les mêmes partenaires est une très mauvaise idée. L’algorithme repère rapidement la saturation de liens menant entre les deux mêmes pages et peut punir ce comportement. 

Ces deux techniques de référencement sont à proscrire. En effet, les règles Google stipulent clairement que seuls les liens naturels sont acceptés. Il arrive de passer au travers des mailles du filet en les utilisant avec modération mais pas tout le temps. 

Bonnes pratiques du netlinking : les liens naturels

À l’inverse des backlinks superficiels, on retrouve les backlinks naturels. Ce type de backlinks est apprécié par l’algorithme Google. Ce partage de liens repose principalement sur la qualité de vos contenus, services ou produits. Il n’y a aucune contrepartie de la part du domaine référent. Le partage tient uniquement à l’adhésion que vous avez créé grâce à votre travail. C’est ce qu’on appelle le link baiting ou appâts à liens. Vous pouvez également compter sur le backlink social. Si le partage de liens sur les réseaux sociaux ne compte pas, en revanche, vous développez votre visibilité. Et donc, in fine, vos chances d’être partagé sur des sites Internet, développant ainsi vos backlinks naturels. 

Quels sont les avantages d’avoir recours au netlinking ? Avoir un maximum de backlinks naturels de qualité, c’est apparaître comme populaire aux yeux de Google. Votre référencement naturel est justifié et pertinent, ce qui amène l’algorithme à bien vous positionner sur la SERP. Votre site internet est donc beaucoup plus visible, vous gagnez en trafic, voire en chiffre d’affaires. Ces avantages ne sont effectifs que si vos backlinks sont nombreux et pertinents. Chez BPM-AD, agence digitale en Martinique, on développe votre référencement naturel en Martinique !

Vous avez une question?

Contactez nous

Rendez-vous rapide

  • [kc_row use_container= »yes » force= »__empty__ » img_s1= »full » anim1= »none » […]

    Continue reading
  • [kc_row use_container= »yes » force= »__empty__ » img_s1= »full » anim1= »none » […]

    Continue reading